Bricoler en toute sécurité

bricoleur en train de planifier

Un accident est vite arrivé : selon une étude près de 300.000 personnes se retrouvent chaque année aux urgences suite à des accidents de bricolage ou de jardinage. Envisager le risque avant de commencer, peut vous permettre d’avoir le bon réflexe et donc d’éviter un déplacement à l’hôpital ! 

Évitez cette situation en adoptant les bons réflexes ! 

 

Comment bricoler, jardiner,... en toute sécurité ?

Lorsque vous utilisez un outil, pensez à vous équiper de protection de base : ne négligez pas la tenue de bricolage. Même s'il n'est pas évident d'être tendance avec, la sécurité doit primer sur le style. Et c'est important !
Les gants de protection, le masque, les lunettes sont indispensables. Un bon bricoleur se doit d'avoir un équipement adapté !

Selon les travaux que vous souhaitez faire, il faut choisir le bon équipement : 
- pour du jardinage, pensez aux gants anti-coupure qui vous éviteront un accident avec une cisaille...
- pour la peinture, protégez vos vêtements et votre peau grâce à une combinaison et des gants, évitez les projections grâce au port de lunettes et n'oubliez pas de porter un masque lorsque vous utilisez une peinture type bombe qui laisse s'échapper des poussières ou pigments volatils !
- pour la découpe et/ou le ponçage, utilisez des gants et un masque adapté pour la poussière selon le type de matériel
- pour les travaux d'isolation, attention aux poussières de laine de roche, de verre : utilisez un masque FFP3
- pour le bricolage, pensez aux gants de protection, aux lunettes, à une combinaison jetable et un masque
- pour l'utilisation de solvant, pensez bien à porter un masque (à choisir selon la composition)
- pour le gros oeuvre, pensez également à porter un casque et des chaussures de sécurité
... faire du feu, ranger un endroit très poussiéreux, nettoyer avec des produits nocifs pour la peau et les poumons,...


Beaucoup de situations paraissent inoffensives mais peuvent provoquer des dommages !
Avant de vous lancer, faites un rapide tour de votre équipement en fonction de la teneur de votre bricolage.
 

 

Quels sont les éléments indispensables pour se protéger ?

Ci-dessous, retrouvez les différents E.P.I (Equipement de Protection Individuel) utiles pour votre différents travaux ménagers.

Vêtements de protection

La combinaison jetable est utilisable dans de nombreuses situations et vous permettra de ne pas vous salire. Elle est utile aussi pour ne pas avoir de vêtement qui dépasse et qui s'accrocherait lors de vos travaux. Différents modèles de combinaisons jetables sont proposées : combinaison à col, à capuche, avec ou sans poches, bleu, blanche ou noire. Peu couteuse, il est intéressant de toujours avoir une combinaison chez soi !

Chaussures de sécurité

Elles doivent obligatoirement comporter un embout métallique pour protéger des chutes d’objets et une semelle antidérapante pour limiter les risques de glissade. Pour les chaussures de sécurité, le choix de la semelle anti-perforation se fera en fonction de la nature des travaux et des risques encourus.

Gants de protection

Ils doivent prévenir principalement des risques mécaniques (coupure, piqûre, frottement...). Le choix de vos gants de protection se fera en fonction de la graduation des 4 chiffres associés au pictogramme. Le premier chiffrer correspond à la résistance à l’abrasion, le deuxième à la coupure, le troisième à la déchirure et le dernier à la perforation.

 

Lunettes de protection

Leur port est nécessaire dès que les travaux présentent un risque de projection dans les yeux. 
Les principaux risques pour les yeux sont les suivants :
- Les projections chimiques et l’exposition à des éléments toxiques présents dans l’air ambiant,
- Les projections d’éléments solides ou liquides, chauds ou froids,
- Les projections de particules,
- Le rayonnement dû à une forte luminosité,
- Les arcs électriques,
Il existe plusieurs types d’équipements de protection des yeux adaptés à chacun de ces risques : les lunettes classiques, les masques, et les écrans faciaux. 

Bouchons d'oreilles et casque anti-bruit

Recommandé pour les travaux bruyants (perceuse, meuleuse etc.), le port de protection auditive est nécessaire. 
Un bon équipement antibruit laisse passer les bruits de voix (intensité faible) mais ramène les bruits insupportables à un niveau acceptable (entre 75dB et 85 dB).
Attention : une surprotection peut entrainer des conséquences graves car l’utilisateur, totalement isolé des bruits extérieurs, perd tout contact avec son environnement (exemple : en mettant des bouchons anti-bruit complété d'un casque antibruit).
Les protections auditives peuvent revêtir plusieurs formes :
- Bouchons anti-bruit
- Arceaux anti-bruit
- Casques anti-bruit
Découvrez nos bouchons d'oreilles

 

Masques de protection respiratoires

Ils sont destinés à protéger contre l’inhalation de poussières de bois, particules… lors de vos travaux. 

Il existe deux grandes catégories d’appareil respiratoire : les appareils filtrants et les appareils isolants.
Les appareils filtrants sont des masques équipés de filtres qui retiennent les gaz ou les poussières et qui épurent l’air respiré par l’opérateur...
Les appareils dépourvus d’assistance mécanique FFP1 – FFP2 ou FFP3 dits à pression négative, c’est-à-dire munis seulement d’un filtre et qui sont réservés aux travaux de courte durée. 

 


 

Bricoler n'est pas sans danger !

Avec le jardinage, le bricolage est la deuxième cause d’accidents domestiques ! Alors, pour que les loisirs du dimanche ne tournent pas à la catastrophe, prenez les devants ! Les blessures liées au bricolage peuvent être graves, les membres supérieurs et les yeux sont les plus fréquemment touchés et dans plus de la moitié des cas les blessures sont des plaies ouvertes…

Respecter quelques règles simples de prévention avant, pendant et après vos travaux vous évitera bien des accidents.

En cas de coupure : 

• Nettoyez avec un désinfectant non coloré puis faites un pansement avec de la gaze stérile ou un tissu propre. N'appliquez pas de coton qui peluche et colle à la plaie.
• En cas de saignement, comprimez la plaie avec une compresse sèche jusqu’à ce qu’il cesse. Pour cela, vous pouvez utiliser un hémostatique cicatrisant. En cas de grosse hémorragie, il est préférable d’utiliser un coussin hémostatique et de rapidement appeler les urgences.  
• Afin de favoriser la cicatrisation, rapprochez les bords de la coupure et fixez-les avec des sutures adhésives. Pour cela, posez les bandes perpendiculairement à la coupure.
• Protéger votre plaie avec un pansement. Vous trouverez différents types de pansements : stériles ou non, de différentes formes et de différentes matières : plastique, tissé ou non-tissé.
• En cas de coupure profonde, consultez les urgences.

En cas d'exposition à des produits chimiques :

En cas de contamination oculaire, les premières secondes sont décisives quant aux conséquences et la gravité des lésions : il est primordial de disposer rapidement d’un rince-œil.
Une solution Nacl, autrement appelé sérum physiologique sont particulièrement adaptés pour ce traitement. Il est conseillé de rincer largement l’œil jusqu'au nettoyage complet de l’œil.
Projection d’acide ou de base : dans une situation telle, la neutralisation du pH avec la solution tampon est la plus adaptée, puis il est conseillé de continuer le rinçage par dilution avec la solution NaCl jusqu'à consultation du médecin. 

Découvrez notre gamme de rince-oeil

 

En cas de brûlure : 

En premier lieu, il est important de séparer ce qui vous a brûlé de la zone brûlée. Si ce n'est pas possible (peau collée à l'objet chaud ou objet a fondu) : passez l'ensemble sous l'eau à 10-15°C (attention : ne pas utiliser de glaçons qui provoqueraient une brûlure par le froid). N'essayez pas de les séparer immédiatement, vous risqueriez de vous arracher la peau.

Si la brûlure est légère, après un long passage sous l’eau (minimum 5 à 10 minutes), appliquez un corps gras comme du gel brûlure ou de la crème afin de soulager la brûlure. Appliquez ensuite une compresse stérile si la partie brûlée doit être exposée à l’air libre ou utiliser un pansement tulle gras. Lorsque vous vous trouvez dans un milieu sain, ôtez le pansement pour laisser la plaie respirer. Surveillez la lésion jusqu’à la cicatrisation complète. Consultez un médecin en cas de brûlure persistante.
En cas de brûlure grave, appelez le 15 (Samu) après avoir arrosé à l’eau courante la brûlure et allongé la victime. Au téléphone, décrivez la blessure et suivez les conseils médicaux à la lettre. Il vous sera peut-être conseillé d’appeler un médecin ou d’attendre les secours sur place.

Partager ce contenu